Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 janvier 2016 5 01 /01 /janvier /2016 00:30
2016

Parce que la vie n'est pas un long fleuve tranquille,

Parce que c'est vous qui êtes à la barre et menez le bateau,

Je vous souhaite simplement de trouver le bon courant

Qui vous portera sans trop d'efforts sur l'autre berge de l'année.

Puisse votre navigation être sereine et joyeuse.

Attrapez au vol les petites joies qui traverseront votre ciel

Et conservez le cap vers l'espoir.

Repost 0
Published by Ticayou
commenter cet article
9 septembre 2015 3 09 /09 /septembre /2015 18:58

J'en ai déjà parlé ici, et j'en reparle, parce que c'est important de se soucier du sourire d'un enfant, surtout quand celui-ci est hospitalisé...

Bien sûr, il y a de multiples souffrances à soulager, celle-ci n'est que l'une d'entre elles, mais...

A vous de juger. Je vous livre ici les mots de celle qui a tout coordonné, ils sont aussi les miens.

 

Les Anthologies Éphémères sont nées au mois d’avril 2011.

Nous sommes 170 auteurs et illustrateurs à avoir participé aux projets en faveur de l’association Rêves, à lui avoir offert les droits d’auteurs et bénéfices divers générés par l’un ou l’autre des quatre livres publiés à ce jour.

  • 45 auteurs pour L’Atelier de Mijoty, paru en mai 2011
  • 68 auteurs pour La Boîte à Rêves, paru en novembre 2011
  • 103 auteurs pour La Marguerite des possibles, paru en septembre 2013
  • 93 auteurs pour Le Mariage, paru fin juin 2015

 Certains parmi nous ont participé à tous les livres, d’autres à quelques-uns seulement. La vie est là aussi, avec ses disparitions, ses abandons.

Certains de nos auteurs sont aujourd’hui décédés, mais leur action continue à vivre sur nos pages.

Parmi nous, des personnes connues, déjà plus ou moins célèbres dans leur domaine, dans leur art. Ce sont des écrivains, des artistes – photographes, peintres, sculpteurs – que l’on peut croiser ailleurs et pas seulement virtuellement… et puis d’autres, anonymes qu’on ne connaîtra jamais que sous le pseudonymes qu’ils se sont choisis.

Tous les âges… notre plus jeune auteur avait neuf ans lors de sa première participation, le plus âgé en avait plus de quatre-vingts.

Tous les pays… Le monde francophone n’a pas forcément de frontière.

Nos livres les ont franchies au fil du temps.

Du Canada à la Turquie, en passant par l’Afrique, nos lecteurs sont de tous horizons.

C’est une grande chaîne de solidarité, dans un but unique qui est de soutenir une association qui permet à des enfants gravement malades de réaliser leurs rêves.

Chaque fois que nous avons réussi à faire sourire un enfant, nous en avons été immensément heureux. Cinq rêves sont déjà réalisés, un autre est en passe de l’être.

Depuis notre premier livre, nous avons versé près de huit mille euros à l’association Rêves dont pour l’instant près de 1500 grâce au dernier publié.

 

Ce n'est pas qu'un livre...

Le Mariage est un livre de 334 pages. Le résultat de plusieurs années de travail, le sujet ayant été abordé la première fois en février 2012. Nous avons travaillé sur le manuscrit depuis le mois d’octobre 2014. Notre défi était de ne pas nous contenter d’une nouvelle « anthologie » rassemblant des textes indépendants les uns des autres mais de raconter une véritable histoire où chaque personnage aurait un rôle à jouer. Les auteurs ont créé les personnages d’un « mariage », celui de Marie et Clément. Ils leur ont donné un caractère, une fonction… et, ensuite, ces personnages ont pris leur envol, ils se sont rencontrés, on raconté leurs souvenirs, et finalement ont vécu d’autres moments sous la plume des uns ou des autres, sans que les uns et les autres se soient jamais rencontrés « pour de vrai ».

C’était un vrai défi qui aurait été impossible à réaliser sans la rapidité des moyens actuels de communication. Nous échangions nos textes par courriel interposé, les coordinateurs travaillaient sur un manuscrit « en ligne » qui leur était commun.

Les illustrateurs avaient une consigne impérative : travailler en noir et blanc, pour que le livre ne soit pas hors de prix. Le Mariage coûte 15 €, il en aurait coûté plus de 40 si nous l’avions publié en couleurs.

Tous ceux qui ont lu notre « Mariage » ont été enthousiasmés. En tant que participante à cette action, je souhaite de tout cœur qu’il ait l’audience qu’avait recueillie la précédente anthologie.

C’est plus difficile aujourd’hui, la crise est passée par là et acheter un livre, fusse pour une bonne cause, n’est pas une priorité. Mais je pense que la priorité n’est pas forcément dans le livre mais dans les sourires d’enfants qu’il permettra.

Le Mariage, le livre aux 186 mains… le livre aux 93 cœurs, un livre pas tout à fait comme les autres.

http://www.les-anthologies-ephemeres.fr

http://www.thebookedition.com/le-mariage-divers—les-anthologies-ephemeres-p-127818.html

Repost 0
Published by Ticayou
commenter cet article
27 août 2015 4 27 /08 /août /2015 19:51

"Il n'y a pas de hasard. Il n'y a que des rendez-vous" a dit Paul Eluard.

Disons alors qu'avant hier, un petit livre m'avais donné un "rancart" sous le porche d'entrée de la banque. Drôle d'endroit pour une rencontre, direz-vous... Pas vraiment, quand on sait qu'il y a là un bac en plastique dans lequel on prend ou on dépose, au gré de ses envies, des livres, à partager, à emporter ailleurs pour que d'autres les lisent à leur tour.

Je ne passe jamais devant sans regarder. J'ai été contente de voir que ce que j'y avais déposé n'y est pas resté. J'y ai puisé des ouvrages dont j'avais entendu parler, qui m'ont plus... ou pas.

L'autre jour, ce qui m'a attirée, c'est peut-être que ça ressemblait vaguement à l'un de ces petits "Classiques" chamois et violet qu'on nous faisait acheter au collège et au lycée... Et c'était bien ça, en plus moderne ! "Pour collège et lycée professionnel". Les programmes sont ainsi faits, qu'ils décident de qui doit lire quoi. Comme il y a longtemps que je suis en rupture de ban, j'ai fait confiance à la quatrième de couverture, et je n'ai pas regretté : 

 

Oscar a dix ans et il vit à l'hôpital. Même si personne n'ose le lui dire, il sait qu'il va mourir. La dame rose, qui le visite et " qui croit au ciel ", lui propose, pour qu'il se sente moins seul, d'écrire à Dieu. A travers cette correspondance originale, le récit aborde, du point de vue de l'enfance, des questions philosophiques et existentielles : la maladie, la souffrance, le passage de la vie à la mort, la rencontre avec l'autre et avec le mystère...

J'ai aimé...

Je ne connaissais pas. J'aurais pu le lire dans l'après-midi, mais je l'ai fait en trois fois, parce que le propos est grave sous la drôlerie du texte.

Surtout, et c'est là qu'interviennent hasard et rendez-vous, ce livre est venu vers moi alors que je voudrais tant qu'un autre livre, qui me tient à coeur, "le MARIAGE",se vende encore et plus pour que des enfants comme Oscar aient le temps de réaliser leur RÊVE !

J'ai aimé...

L'ACHETER, c'est un peu comme enfiler cette blouse rose des bénévoles qui donne de leur temps pour les petits malades : leur donner du rêve, c'est aussi leur donner de l'amour.

Chacun a un peu de "Mamie-Rose" en lui... Du moins je l'espère.

Ce billet est aussi sur mon "nouveau" blog.

 

Repost 0
Published by Ticayou
commenter cet article
10 juillet 2015 5 10 /07 /juillet /2015 17:23

Il est arrivé, il est arrivé ! cacarde l'oie blanche (pas si bête que ça !) qui étrenne ses nouvelles palmes dans  une flaque claire, juste au bord d'une petite écluse sur l'Aven...

Il est arrivé !

Qui ? Quoi ? grognent les touristes affalés sur les terrasses, devant les miettes d'un kouig aman ou les dernières traces de leur crêpe au caramel au beurre salé. Qui, quoi ? répètent-ils à cette importune qui a failli leur faire renverser leur bolée en claironnant... C'est qu'il fait chaud en Finistère, ce jeudi, et la coquine veut leur faire rentrer dans la gorge toutes ces vilaines phrases entendues sur le prétendu mauvais temps perpétuel en Bretagne ! Ce n'est quand même pas pour la grisaille que Gauguin et bien d'autres peintres sont venus ici, à Pont-Aven !

     Dans ce qu'il reste d'eau au plus creux de la marée, les bateaux acquiescent mollement. C'est si bon de sentir le soleil jusque sur la quille !

Il est arrivé !

   Je ne peux pas clamer que je sais, moi, de quoi elle parle, je ne suis pas garde-champêtre ou crieur ! D'ailleurs, beaucoup ne me comprendraient pas, ils parlent une autre langue.

Elle dit que le nouvel opus des Anthologies Ephémères se répand à travers le pays, au-delà même, et qu'un exemplaire s'est niché dans ma boîte aux lettres le matin précédent.

 

     J'avais eu le privilège de le découvrir à l'état de maquette de correction mais là, c'est autre chose : il a revêtu sa belle couverture, mi-clin d'oeil, mi-regard émerveillé sous l'hallucinante coiffure-coeur composée de tous ces noms d'auteurs, et à l'intérieur, j'ai découvert de nouveaux dessins...

Il est arrivé !

  Ce livre a une vocation d'attrappe-rêves. Grâce à tous ceux qui l'achèteront, il en fera des réalités pour des enfants gravement malades. Il est la quatrième preuve que sur la toile, et sans forcément se connaître, des gens de bonne volonté peuvent s'associer pour que naisse un sourire sur un petit visage. Les trois premiers livres ont été des succès, il doit en être de même pour celui-ci.

Dans cette grande et belle histoire, nous sommes les partenaires de l'association Rêve.

La convention nouvelle est arrivée !

Je suis très fière de faire partie de l'aventure.

Et vous pouvez continuer à partager mes petits plaisirs en copiant/collant l'adresse de mon autre blog : http://ticayou-galet.blogspot.com

En prime, une grosse bise à toutes celles qui passent par là !

 

Repost 0
Published by Ticayou
commenter cet article
12 avril 2015 7 12 /04 /avril /2015 19:27

C'est vrai, ça y ressemble, mais ce n'est qu'un essai, pour voir si j'ai bien intégré les leçons de Kristine, et savoir si je réussi à approcher le nouvel Overblog, aussi capricieux et craintif qu'un cheval !

Un semblant d'article

A vrai dire, je ne crois pas être seule en cause, il semblerait que mon système d'exploitation mette aussi son grain de sel dans mes efforts !

Mais aujourd'hui, le ciel est bleu, le baromètre du moral est donc au beau fixe, et... on y croit !

 

Un semblant d'article

Peut-être que ceci vous rappellera que j'existe toujours, ailleurs... Et cette petite visite ici m'aura permis de chasser quelques toiles d'araignées !

 

P.S : J'ai réussi à mettre des liens en engageant Mozilla pour m'aider, Kristine !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

j'

Repost 0
Published by Ticayou
commenter cet article
15 février 2015 7 15 /02 /février /2015 23:01

Un "bis" pour vous rappeler la nouvelle route à prendre pour venir chez moi, puisque le lien n'a pas fonctionné sur l'article précédent : http://ticayou-galet.blogspot.com

Et ça me donne l'occasion de voir si j'ai bien retenu la leçon ! Mais toujours pas de surbrillance du lien, semble-t-il... Grrr !

Voir les commentaires

Repost 0
Published by Ticayou
commenter cet article
15 février 2015 7 15 /02 /février /2015 18:47

J'ai été avisée du transfert automatique de ce blog sur la nouvelle version d'O.B. et j'ai voulu voir si tout allait toujours bien chez moi.

Je suis donc venu aérer, secouer les draps qui recouvrent les meubles-mots que j'ai laissé, enlever les traces de poussière sur les photos accrochées un peu partout. Mais quand j'ai voulu vous faire un coucou, pour que vous sachiez que la maison n'est pas totalement abandonnée, que j'y reviendrai peut-être un jour - qui sait - mais que je suis et serai toujours ravie de vous retrouver ici, impossible d'expédier ce message. Plusieurs essais et une demande d'aide ont été nécessaires, mais je crois que ça a été le cas pour beaucoup de "mutés d'office". Alors, j'essaie de prendre ça avec le sourire, pour sauvegarder mon ordinateur !

 

 

 

 

 

Coup de torchon
Repost 0
Published by Ticayou
commenter cet article
13 décembre 2014 6 13 /12 /décembre /2014 10:05

C'est moi, j'existe toujours !

Je me suis retirée tout doucement d'ici, mais c'est pleine mer ailleurs.

Je vous y accueille bien volontiers, pourvu que vous vous accrochiez très fort à ce lien et vous laissiez guider :

 

 http://ticayou-galet.blogspot.com

 

ticayou

 

 

Repost 0
Published by Ticayou
commenter cet article
22 septembre 2014 1 22 /09 /septembre /2014 20:20

Comme je le disais, j'ai ouvert un nouveau blog, ailleurs, sans pubs :  

http://ticayou-galet.blogspot.fr/

 

J'essaie d'y trouver ma place, et si vous avez l'envie - ou la curiosité - de m'y suivre, je crois utile de vous fournir quelques précisions :

 

- Vous pouvez voir mon nouvel article dans votre messagerie lorsque vous recevez la notification (après inscription, bien sûr).

- Si vous souhaitez laisser un commentaire, il vous faudra cliquer sur le titre de l'article, dans votre message reçu, pour retrouver cet article sur mon blog.

- Vous laisserez alors un petit mot, que vous pourrez signer "anonyme" si vous n'avez pas de blog (ce serait sympa d'indiquer votre prénom dans votre texte) ou en entrant votre adresse "URL" de blog.

- Je réponds aux commentaires, mais pour savoir "quoi", il vous faudra retourner consulter plus tard ce même article, ou attendre une prochaine publication et aller fouiner du côté de "l'article précédent".

 

C'est le "HIC" de blogspot, je pense, mais comme chez beaucoup d'aminautes, on s'y fait !...

BAL Ticayou

Repost 0
Published by Ticayou
commenter cet article
18 septembre 2014 4 18 /09 /septembre /2014 23:52

TicayouJe vais voir si l'herbe d'un autre blog est plus verte qu'ici...

Je ne risque pas grand chose, puisque celui-ci reste ouvert pour permettre de regarder tout ce que je ne déménage pas !

Voici la clé de l'autre "chez moi", si vous l'acceptez :

http://ticayou-galet.blogspot.fr/

Repost 0
Published by Ticayou
commenter cet article

Derrière Le Pseudo...

  • Ticayou
  • Scrapeuse timide (pas dans la vie !) il fallait bien que je finisse par avoir mon blog, comme les copines !
  • Scrapeuse timide (pas dans la vie !) il fallait bien que je finisse par avoir mon blog, comme les copines !

ticayou

Bienvenue dans mon espace de création
                                                                                      Ticayou

Catégories